Les charançons du bourgeon terminal

Le charançon du bourgeon terminal, Ceuthorhynchus picitarsis mesure de 2.5 à 3.7 mm de long, de couleur noir brillant avec les extrémités des pattes roussâtres. La larve apode et blanchâtre mesure 4.5 à 6.5 mm. Sa tête est jaunâtre.

Ce charançon infeste les crucifères, et se montre particulièrement nuisible sur colza.
Cette espèce connaît une génération par an. 

En septembre : à l’issue de leur diapause estivale, les adultes s’envolent vers les champs de colza nouvellement semés. 

De septembre à mars : période de ponte. L’œuf est déposé sur la face supérieure de la base du pétiole. Juste après éclosion, la larve pénètre dans le pétiole. Elle se nourrit de la moelle du pétiole, puis de la tige jusqu’à atteindre et détruire le bourgeon terminal. 

De mars-avril : à l’issue de son développement, la larve se laisse tomber sur le sol pour se nymphoser. 

A partir de mai : les nouveaux adultes émergent et se nourrissent des fleurs et des siliques puis entrent en diapause estivale

La destruction du bourgeon terminal par la larve, favorise le développement des pousses secondaires donnant alors un aspect buissonnant au pied de colza.

 La floraison est par conséquent irrégulière, ce qui affecte lourdement le rendement. Les fortes attaquent entrainent la mort des pieds de colza. 

La lutte insecticide vise les adultes avant qu’ils ne pondent.   

Conseil : intervenir 8 à 10 jours après les premières captures dans les cuvettes jaunes.

Produits conseillés : en association avec un insecticide
HELIOSOL ®
CALANQUE ®
ESCAPADE ®

Produits pour les professionnels, utiliser les produits phytopharmaceutiques avec précaution. Avant toute utilisation lisez l‘étiquette et les informations concernant le produit.