Grosse Altise

La grosse altise appelée encore Psylliodes chrysocephala mesure une fois adulte entre 3.5 et 4.5 mm de long. Sa couleur générale est bleu-noir brillant, les extrémités de ses antennes et ses pattes antérieures sont rousses. Les fémurs des pattes postérieures sont développés, ils permettent à l’adulte de s’enfuir en sautant. 

L’œuf ovale de couleur orangé mesure 0.9 x 0.4 mm. 

La larve mesure 1.5 mm à l’éclosion puis 8 mm à la fin de sa croissance. Elle est molle et de couleur blanc jaunâtre. La tête et la plaque thoracique sont sclérifiées et de couleur brun sombre.

L’altise se développe sur les crucifères sauvages ou cultivées, notamment sur colza et choux. 

Cette altise connaît une génération par an.


Mai-juin
 : émergence des jeunes adultes. Ils mordillent les feuilles et les siliques encore vertes, avant de se mettre à l’abri des plantes sauvages des bordures de champ où ils entrent en pause estivale.

 

Fin août à fin septembre : reprise d’activité dès que les conditions climatiques sont réunies. Les périodes pluvieuses sont favorables à des sorties massives.

Les adultes volent vers les champs de colza récemment semés. Ils mordent les graines en cours de germination, les plantules ou les jeunes feuilles, selon le stade de la culture.

Les morsures de forme circulaire sur les cotylédons ou les jeunes feuilles sont caractéristiques d’une attaque d’altises.

 

10 à 15 jours après la reprise : les femelles pondent les œufs à la surface ou dans les callosités du sol à proximité du collet de la plante hôte, de manière isolée ou par groupe de 2 à 8 œufs.

La ponte s’arrête lorsque la température descend en dessous de 0°C.

Une partie des œufs sont pondus à l’automne, le reste en février-mars. La fécondité totale d’une femelle varie de 70 à 150 œufs pondus.

 

A éclosion : les larves pénètrent dans la plante par la face supérieure du pétiole d’une des feuilles les plus développées. Elle y creuse une galerie avant de passer dans le collet puis la tige, elle peut atteindre le bourgeon terminal.

La période la plus sensible pour le colza va de la levée au stade 4-5 feuilles. Les attaques massives d’adulte sur de jeunes semis de colza, peuvent conduire à la destruction totale de la culture.

Des attaques à des stades plus tardifs, provoquent un affaiblissement de la plante par le grignotage des adultes. Les pieds infestés par les larves présentent un aspect buissonnant et accusent un retard de montaison. La maturité est irrégulière. Ceci contribue à des pertes de rendements. 

La lutte vise les adultes à l’automne, en période de ponte. Il est recommandé d’intervenir lorsque 3 à 8 pieds sur 10 présentent des morsures.

Produits conseillés : en association avec un insecticide
HELIOSOL ®
CALANQUE ®
ESCAPADE ®

Produits pour les professionnels, utiliser les produits phytopharmaceutiques avec précaution. Avant toute utilisation lisez l‘étiquette et les informations concernant le produit.